05 mai 2009

Le nouveau roman

La modification, de Michel Butor

chr

Comment j'en ai entendu parler ?

La légende du "roman où il ne se passe rien"

De quoi ça parle ?

Un type prend le train à Paris, pour un voyage d'affaires qui l'emmènera à Rome. Il va aussi retrouver sa maîtresse et lui annoncer qu'il a enfin décidé de quitter sa femme. A la fin du roman il descend du train, son voyage terminé. Il a changé d'avis : il ne quittera pas sa femme.
Le roman raconte cette modification mentale, car si, il s'y passe plein de choses, mais c'est dans la tête du personnage principal, auquel on ne peut mieux s'identifier puisque le roman est écrit à la deuxième personne du pluriel.

Mon opinion :

Lu il y a une dizaine d'années, il reste encore pourtant profondément ancré en moi, pour ces pages floues, ces voyages en train qui s'entremêlent, ce style osé, direct, qui vous laisse désorienté.
Oui, c'est une expérience étrange. Ça ne m'a pas semblé extrêmement difficile à lire. Bien sûr c'est rempli de détails, de descriptions, c'est subtil et pas très démonstratif. Presque circonspect en somme.

Un voyage à faire. D'autant que vous pouvez descendre du train quand bon vous semble si vous n'en avez plus envie.

Posté par Papa Fredo à 18:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Le nouveau roman

    Bonjour,
    Je l'avais bien aimé moi aussi lorsque je l'avais lu il y a quelques années, mais je l'avais "oublié", merci d'en parler cela me donne envie de le relire.
    bonne journée
    Claude

    Posté par claude, 07 mai 2009 à 13:31 | | Répondre
  • Grazie!

    Un texte très convaincant, qui m'avait impressionné à l'époque. Merci pour la piqûre de rappel...

    Posté par Daniel Fattore, 02 juin 2009 à 09:32 | | Répondre
Nouveau commentaire