22 août 2009

Six ans en enfer

Le pianiste, de Wladyslaw Szpilman

Le_pianiste

De quoi ça parle ?

Le témoignage d'un pianiste juif polonais pris dans l'enfer de Varsovie pendant la seconde guerre mondiale.

Mon opinion :

D'ordinaire, quand on est confronté à des scènes difficiles dans un roman, on peut se dire que ce n'est que de la fiction. Là, non, tout est vrai. Et le pire, c'est que l'auteur délaisse tout effet de style, se contentant de raconter ce qu'il a vécu, et les incroyables coups de chance qu'il a eus pour échapper à la mort pendant six ans de fuite dans Varsovie, d'abord avec sa famille, puis seul quand ceux-ci finiront par prendre un train de la mort. Ce recul, cette simplicité, cette distance, cette absence de pathos accentuent encore le caractère glaçant et horrible des exactions des nazis. Je dirais même parfois que les descriptions sont tellement concises que la barbarie décrite confine à l'incroyable. Et pourtant, si, c'est vraiment arrivé.
On reste abasourdi à la fin de ce court récit, comme le héros involontaire de l'histoire, sans force, sans rébellion, hagard.
Un livre qui atteint sans peine son but : décrire une des pages les plus noires de l'humanité de l'intérieur, de manière efficace. Une lecture nécessaire, pour savoir de quoi on parle quand on évoque les nazis.

Posté par Papa Fredo à 21:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Six ans en enfer

Nouveau commentaire