17 septembre 2009

Religion et planet-opera

Un cas de conscience, de James Blish

conscience

De quoi ça parle ?

La planète Lithia a tout pour plaire aux humains : une atmosphère respirable, une température parfaite, une végétation sympa et une faune compréhensive. Ah, et aussi des habitants amicaux, de grands reptiles qui vivent en parfaite harmonie en ne connaissant ni la guerre, ni l'argent, ni l'art, ni les contraintes sociales, et qui sont peu avancés en sciences. Bref, le Paradis. Ou une création du Malin pour tenter les humains, c'est ce que conclut le père Ruiz-Sanchez, jésuite chargé avec trois collègues d'évaluer la planète. On met donc celle-ci en quarantaine... Et les humains repartent sur Terre, où le Jésuite devra répondre de sa décision, en emmenant le cadeau d'un lithien amical : un bébé lithien...

Mon opinion :

Opération déstockage de PAL avec ce roman qui eut le Prix Hugo en 1959. Un sujet intéressant mais j'ai eu du mal à accrocher, parce qu'on ne peut pas dire que ce soit très palpitant. Néanmoins, malgré la couleur très fifties de certains passages (la place de la femme : une exobiologiste de renom certes, mais qui se voit quand même tout naturellement suggérer d'aller préparer le repas), le roman est assez subtil dans le traitement du sujet de la religion et des questions qu'elle pourra se poser dans le futur. Cela évoque pour moi le roman Le Moineau de Dieu que j'ai chroniqué tantôt. La deuxième partie aborde le sujet du déracinement avec toujours assez de subtilité. La fin est assez abrupte.

Bref, un classique assez cérébral. Amateurs d'action, passez votre chemin. La réfléxion est ici maîtresse, et malgré le style vieillot et l'odeur de poussière, le livre se laisse lire.

Posté par Papa Fredo à 21:23 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Religion et planet-opera

    Je me souviens que j'avais adoré ce livre. Mais c'était il y a plus de trente ans ! Alors je ne sais pas si je dois garder ma bonne impression ou risquer d'être déçu en le relisant.
    Cruel dilemme...

    Posté par Fantasio, 19 septembre 2009 à 18:48 | | Répondre
  • ... on n'est pas encore dans la science-fiction chrétienne...

    Posté par Daniel Fattore, 21 septembre 2009 à 12:31 | | Répondre
  • @Fantasio > Cruel dilemme, oui. Vous pouvez au moins le commencer et voir si cela en vaut la peine.

    @Daniel Fattore > Si vous avez des titres de livres se rangeant dans cette catégorie, je prends !

    Posté par papa fredo, 21 septembre 2009 à 20:41 | | Répondre
  • Il y a bien LES CROISÉS DU COSMOS de Poul Andersan

    "Quatrième de couverture
    Messire de Tourneville s'apprêtait à rejoindre le bon roi Edouard guerroyant en France, quand, à la stupeur générale, un fantastique engin volant atterrit prés de son château, libérant toute une flopée de drôles de petits hommes bleus aux longues oreilles. "Sans doute des Sarrasins que ces maudits Français auront ralliés à leur cause", songe le bon Roger qui les fait illico trucider. Grâce au merveilleux char volant pris à l'ennemi, il ira libérer la Terre sainte. Mais trahison! Au lieu de mettre obligeamment le cap sur Jérusalem, un otage détourne à travers les espaces intersidéraux nos preux chevaliers bardés de fer qui, s'ils ne comprennent pas grand chose au film, n'en démontreront pas moins à toute la galaxie ce qu'un loyal sujet de la Couronne d'Angleterre peut faire avec une simple arbalète, un peu de ruse et beaucoup de vaillance..."

    Posté par Fantasio, 27 septembre 2009 à 22:30 | | Répondre
  • @Fantasio > Je l'ai lu, celui-là : vraiment pas mal du tout mais dans un tout autre registre : humour et action, les Croisades n'étant qu'un prétexte, si je me souviens bien.

    Posté par papa fredo, 30 septembre 2009 à 21:57 | | Répondre
Nouveau commentaire