25 septembre 2009

Chats pitres

Le chat qui voyait rouge, de Lilian Jackson Braun

chat1

De quoi ça parle ?

Jim Qwilleran est un ancien chroniqueur criminel qui se voit aujourd'hui offrir par son journal une chronique gastronomique. Le voilà invité à un repas mondain dans une ancienne poterie devenue une pension de famille pour fins gourmets. Qwill finit par s'y installer avec ses deux chats Koko et Yom-Yom, aux talents un peu particuliers. Or, il ne se passe pas que des choses très catholiques dans ce nouveau home sweet home...

Mon opinion :

J'en avais entendu parler deci-dela, des aventures de Jim Qwilleran et de ses deux chats. C'est avec curiosité que j'ai donc attaqué ce livre. Un livre qui commence tranquillement, comme une mayonnaise qui monte doucement. Des personnages attachants, une intrigue qui prend son temps, un style reposant, un humour très british. Comme une sorte de croisement d'Agatha Christie et des romans pour adolescents que je lisais quand j'étais jeune. Mais qu'on ne s'y trompe point : c'est un roman policier redoutable qui finit certes un peu abruptement mais de manière assez dramatique, sans avoir l'air d'y toucher.
Une lecture rapide et reposante, donc, et je sens que si le suivant est du même tonneau, je vais vite devenir accro.

Posté par Papa Fredo à 08:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Chats pitres

    Attention c'est une drogue dure, tu viens d'être piqué...

    Posté par Michel, 25 septembre 2009 à 22:04 | | Répondre
Nouveau commentaire