03 octobre 2009

Mystère et petits pains suédois

Les hommes qui n'aimaient pas les femmes, de Stieg Larsson

millenium01

De quoi ça parle ?

Un journaliste suédois qui vient de perdre un procès en diffamation se voit engager par un vieil industriel en retraite pour essayer de résoudre le mystère de la disparition de sa nièce 30 ans plus tôt...

Mon opinion :

Après en avoir entendu parler, de ce roman porté aux nues, et après avoir trouvé une bonne âme pour me le prêter, je l'ai entamé... Et terminé.

Bon, alors l'histoire : après un début très prometteur, intrigant, fouillé, on arrive assez vite à une trame archi-classique de thriller de base avec des gens pas gentils du tout et qui font des choses que la morale réprouve (celà dit sans "spoiler"). La partie concernant le journalisme économique reste toutefois intéressante quand elle est évoquée. Les personnages : si Mikael Blomqvist est relativement bien campé, j'ai en revanche trouvé le personnage de Lisbeth Salander complètement invraisemblable. C'est bien simple : je n'y ai pas cru une seule seconde. Quant au style, c'est celui d'un journaliste : direct, redoutablement efficace, en tout cas au début. Vers la fin j'ai quand même eu l'impression que certains passages s'aplatissaient et avaient été "torchés", passez-moi l'expression. Ou alors c'est un problème lié à la traduction si décriée ? En ce qui concerne les thèmes évoqués, c'est surtout celui du banditisme économique qui est intéressant. Pour le reste... le féminisme ? Mouais.

Donc voilà, oui, ce roman est calibré et son succès n'est pas étonnant. Mais non, ce n'est pas un polar, en tout cas pas comme je l'entends. C'est un thriller, et pas assez bon pour me convaincre dans sa catégorie (il est vrai que mes critères sont assez élevés dans ce domaine), l'impression de "déjà-lu" étant omniprésente dans la seconde partie.

Je m'attaque au deuxième maintenant. Le personnage de Salander étant apparemment au centre de l'intrigue, je crains le pire en ce qui me concerne.

Posté par Papa Fredo à 14:21 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Mystère et petits pains suédois

    Je me méfie des buzz littéraires dans les médias depuis le Da Vinci Code. Merci pour cet avis qui me permet de passer mon chemin sans regret.

    Posté par Efelle, 04 octobre 2009 à 09:26 | | Répondre
  • C'est vrai que le personnage de Salander est assez peu crédible. On s'y habitue dans le deuxième tome, qui est un peu plus rythmé que celui-ci...

    Posté par Calepin, 05 octobre 2009 à 13:12 | | Répondre
  • Cette trilogie ne m'a jamais attirée. En fait je crois que je regarderai les films.
    Ton billet me conforte dans ma décision.
    Bonne journée.

    Posté par Fantasio, 12 octobre 2009 à 09:23 | | Répondre
  • Pour ma part, c'est bien un polar, et tout simplement l'un des meilleurs que j'ai jamais lus. J'ai eu la chance de le lire quand il n'était pas encore très connu, je ne m'attendais pas alors à un truc extraordinaire. J'ai été en revanche été déçu par le deuxième épisode.

    Posté par Nicolas, 13 octobre 2009 à 12:12 | | Répondre
  • Pour ma part, beaucoup aimé lire la trilogie, même si l'on peut critiquer le style, vraiment pauvre (ou la traduction ?) et certaines longueurs, de même que certains passages un peu trop sexes et gores qu'on dirait écrits exprès pour le cinéma...

    Posté par liliba, 04 décembre 2009 à 12:58 | | Répondre
Nouveau commentaire