Là où dansent les morts, de Tony Hillerman

Hillerman

De quoi ça parle ?

Un soir de décembre, dans un réserve indienne du Nouveau-Mexique, un adolescent disparaît. Il appartient à l'ethnie des Zunis, un peuple indien qui est resté très indépendant. Joe Leaphorn, un vieux flic navajo, solitaire et taciturne, se voit confier le soin de retrouver le garçon et son ami George, qui a disparu lui aussi...

Mon opinion :

Un polar comme je les aime, avec un héros désabusé, une enquête qui va piano mais mène à une fin inéluctable et surprenante, avec des personnages qui passent, à peine ébauchés mais déjà très solides. Et surtout, une partie "ethnologique" importante, un voyage au coeur des réserves indiennes, des paysages désolés mais majestueux, avec des hommes qui ont gardé leurs coutumes ancestrales et dont les descriptions restent intéressantes sans jamais devenir lourdes. Le poids des traditions, les morts qui sont toujours là, avec les vivants, les dieux à qui l'on rend hommage... Et peu d'hommes blancs dans ce roman, ce qui le rend très dépaysant.
Bref, une excellente lecture, et un ton plutôt pessimiste qui a tout pour plaire.
Merci à El Jc de me l'avoir fait découvrir par sa chronique.