24 mars 2010

Indiens dans la ville

Là où dansent les morts, de Tony Hillerman

Hillerman

De quoi ça parle ?

Un soir de décembre, dans un réserve indienne du Nouveau-Mexique, un adolescent disparaît. Il appartient à l'ethnie des Zunis, un peuple indien qui est resté très indépendant. Joe Leaphorn, un vieux flic navajo, solitaire et taciturne, se voit confier le soin de retrouver le garçon et son ami George, qui a disparu lui aussi...

Mon opinion :

Un polar comme je les aime, avec un héros désabusé, une enquête qui va piano mais mène à une fin inéluctable et surprenante, avec des personnages qui passent, à peine ébauchés mais déjà très solides. Et surtout, une partie "ethnologique" importante, un voyage au coeur des réserves indiennes, des paysages désolés mais majestueux, avec des hommes qui ont gardé leurs coutumes ancestrales et dont les descriptions restent intéressantes sans jamais devenir lourdes. Le poids des traditions, les morts qui sont toujours là, avec les vivants, les dieux à qui l'on rend hommage... Et peu d'hommes blancs dans ce roman, ce qui le rend très dépaysant.
Bref, une excellente lecture, et un ton plutôt pessimiste qui a tout pour plaire.
Merci à El Jc de me l'avoir fait découvrir par sa chronique.

Posté par Papa Fredo à 21:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Indiens dans la ville

    Tout le plaisir est pour moi. Ravi que cette première rencontre avec Tony Hillerman et ses flics Navajos se soit déroulée sous de bons présages.

    Posté par El Jc, 25 mars 2010 à 18:34 | | Répondre
  • Bjr ! il me fait bien envie celui-là, si ma PAL n'était pas si monstrueuse !
    A noter dans un coin pour ne pas oublier, merci !

    Posté par Canel, 26 mars 2010 à 07:56 | | Répondre
  • Le seul roman lu de l'auteur m'a laissé un bon souvenir, ravivé par les billets d'El Jc.
    Faudra que j'y revienne !

    Posté par Brize, 26 mars 2010 à 18:38 | | Répondre
  • Dommage que tu découvre cet auteur une fois qu'il est mort. Et je n'aime pas cette nouvelle couverture :p
    Sinon c'est le début d'une grande découverte car le monsieur est l'auteur d'un bon nombre de polar "ethniques".
    @+,
    NicK.

    Posté par NicK, 02 novembre 2010 à 16:31 | | Répondre
Nouveau commentaire