01 janvier 2010

Gagner sa vie

Un petit boulot, de Iain Levison

UnPetitBoulot

De quoi ça parle ?

Jake Skowran a tout perdu quand l'usine de sa petite ville du Wisconsin a été délocalisée : son boulot, et sa petite amie. Depuis il zone entre son appartement sans chauffage, sans télé, avec même plus assez d'argent pour acheter des cigarettes. Il ne lui reste que sa rage contre les cols blancs qui l'ont mis dans cette situation. Alors quand Ken Gardocki, le "parrain" du coin, lui propose 5000 dollars pour tuer sa femme, il se découvre une absence de morale bien commode et accepte...

Mon opinion :

Un court roman qui se dévore. Le sujet, malgré sa noirceur, est traité avec une légèreté et un certain humour qui n'enlèvent rien à la virulence de la charge contre la société américaine, contre le capitalisme triomphant qui laisse sur le carreau tant de gens, et qui, hypocrite en diable, se désole ensuite de leur amoralisme. L'atmosphère hivernale de cette petite ville est assez bien rendue et m'a fait penser par moments au film Fargo des frères Coen. Le style est très direct, à la première personne, et augmente l'impact du propos. Bref, un petit bouquin totalement politiquement incorrect, surtout avec une telle fin, et donc clairement  indispensable en ces temps troublés.

Posté par Papa Fredo à 23:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Gagner sa vie

  • Que c'est bon le politiquement incorrect !

    Posté par Michel, 03 janvier 2010 à 20:16 | | Répondre
  • Un auteur que j'ai repéré mais pas encore découvert.

    Posté par Brize, 05 janvier 2010 à 18:28 | | Répondre
  • Bien intriguant comme petit bouquin. Si j'ai l'occasion de le trouver, je pense le lire.

    Posté par La liseuse, 13 janvier 2010 à 10:40 | | Répondre
  • Ce livre est un petit chef d'oeuvre d'humour cynique.

    Posté par Fantasio, 16 janvier 2010 à 22:41 | | Répondre
  • Bonjour, j'ai dit tout le bien que je pensais de ce roman, le 17/02/08. J'ai aimé le ton très détaché. Je viens de terminé son récit "Tribulations d'un précaire" qui pas mal non plus. Bonne journée.

    Posté par dasola, 24 août 2010 à 12:25 | | Répondre
Nouveau commentaire