16 novembre 2009

Dans l'espace, personne ne vous entendra errer...

La nef des fous, de Richard Paul Russo

nef_fous

De quoi ça parle ?

Un immense vaisseau qui erre d'étoiles en étoiles depuis des millénaires. A bord, des générations d'hommes et de femmes vivent dans un système très oligarchique. Après avoir capté un signal d'une planète, une équipe d'éclaireurs est envoyée à terre et découvre une colonie désertée de ses habitants...

Mon opinion :

Voilà de la SF à la papa, du bon vieux space-opera des familles, recyclant des thèmes archi-classiques : la colonie massacrée par de mystérieux agresseurs, le Big Dumb Object, les aliens pas très gentils...
Rien de novateur, donc : des personnages assez peu approfondis (dommage car ils étaient intéressants), un scénario prévisible de bout en bout, pas d'effet de surprise... Il reste un style classique sans être plat, une intrigue plutôt bien menée, sans trop de temps mort, avec un aspect assez intéressant sur la religion et sa place dans ce système qui opprime les masses, qui nous vaut une jolie scène où deux des protagonistes du roman flottent en apesanteur au large du vaisseau en contemplant l'immense vitrail éclairé représenté sur la couverture du livre, tout en devisant de la foi et de ses implications.
L'ensemble donne quand même une impression d'inachevé, de brouillon, bref, je suis resté sur ma faim.
Je dois être devenu trop exigeant sur les romans de SF.
Attention quelques scènes pourront heurter les plus sensibles.

Cet ouvrage a été lu dans le cadre du Défi SF 2010, catégorie Crazy SF Space Opera.

D_fi_SF_2010

D'autres romans ou oeuvres aux thèmes apparentés (et qui valent le détour) :

Croisière sans escale, de Brian Aldiss (un vaisseau errant)
Rendez-vous avec Rama, de Arthur C. Clarke (Big Dumb Object)
La série des Alien

Posté par Papa Fredo à 22:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Dans l'espace, personne ne vous entendra errer...

    Je l'ai trouvé plutôt pas mal ce space op, l'angoisse monte bien, les personnages sont intéressants. Et puis un space op qui ne se traine pas sur des volumes et des volumes, c'est appréciable !

    Posté par SBM, 17 novembre 2009 à 22:57 | | Répondre
  • Je suis bien d'accord, c'est compacté sur un volume et c'est appréciable. Mais le revers de la médaille ce sont les personnages à peine ébauchés, alors qu'ils étaient tous potentiellement très intéressants (je pense à Pär, ou au jeune Francis par exemple). Même le personnage principal n'est pas très approfondi. C'est ce qui m'a un peu frustré.

    Posté par papa fredo, 18 novembre 2009 à 22:25 | | Répondre
  • Je crois vraiment que je ne sors pas assez des sentiers battus, car je n'avais jamais entendu parler de ce livre, mais moi et le space opera ... J'ADOOOOOOORRRRRRRRRRRREEEEEEEEEEE ! En bref, je suis sûr qu'il est pour moi celui là quoique j'ai beaucoup de misère a passer outre des personnages fades.

    Posté par GeishaNellie, 20 novembre 2009 à 04:38 | | Répondre
  • Moi aussi, comme SBM, j'ai bien aimé. Mais j'ai détesté la fin qui n'en est pas une et qui laisse le lecteur comme un con.

    Posté par Gromovar, 20 juin 2010 à 20:24 | | Répondre
Nouveau commentaire